Le secret de Don Quichotte

fond-affiche920x1199

Le Secret de Don Quichotte

Faux rêveur – Forever

D’après Juan Miguel de Cervantes 

Personnel :

  • Jean-Robert Lombard / comédien, Don Quichotte
  • Le François Dumont d’Ayot ]FD’A[quartet :
  • Attilio Terlizzi – batterie
  • Maurade Meniri –  guitare basse
  • Rémi Mercier – claviers
  • François Dumont d’Ayot – saxophones, flûtes, clarinettes

Beautiful green meadow with Wind turbines generating electricity

 

Est-ce Jean-Robert Lombard (père Blaise dans « KAAMELOTT») qui joue Don Quichotte ou bien Don Quichotte dans le rôle de Jean-Robert Lombard – interprétant lui-même Don Quichotte ?

Depuis 400 ans que Juan-Miguel de Cervantes a transcrit cette histoire, le personnage a été hissé à la hauteur d’un mythe, contribuant ainsi à le rendre immortel : Ne soyons donc pas surpris s’il est là aujourd’hui, bien vivant, en chair et en os, tel le Highlander moyen, hissé au rang d’immortel possédant même l’épée des académiciens (sans le bicorne, toutefois !)

Alors histoires ou réalités ?

 

Don Quichotte nous invite dans ce spectacle à un voyage intemporel où il nous décrypte/déroule sa véritable histoire, pas celle racontée par Juan Miguel de Cervantes qui tourne en dérision son personnage principal, mais bien  celle d’un homme dans la force de l’âge qui s’invente un jeu de rôle sans duperie, la folie devenant à l’inverse le lot ordinaire des personnages de son quotidien qui lui donnent la réplique pour mieux le discréditer .

Transgressions historiques et digressions fabulatoires     

 

Car héros il y a, et on va se rendre compte dans cette plongée au cœur du mythe que notre Don Quichotte a croisé, et /ou inspiré – voir même s’est glissé successivement dans la peau de bien d’autres héros et figures mythiques du roman, de la BD, du cinéma…

C’est justement au double décryptage des aventures de Don Quichotte et de leur réalité virtuelle que ce spectacle nous invite :

De Zorro à Astérix, de Lucky Luke à Luke Skywalker, bien au-delà de sa dimension d’être humain ou de héros de papier, les tribulations de notre « poor lonesome hidalgo »  l’élèvent au Panthéon des figures de légendes qui peuplent les grandes sagas de nos imaginaires.

Car si on croit que Don Quichotte joue au chevalier, qu’il invente des rôles à ses comparses du quotidien (de son cheval Rossinante en passant par l’aubergiste et sa Dulcinée  de servante tout comme le célèbre épisode des moulins à vent – géants de circonstance), il se pourrait bien qu’une relecture en miroir de ses aventures nous dévoile l’identité de ces derniers en nous renvoyant à d’autres histoires et aventures célèbres que notre héros aurait croisé involontairement.

Création musicale

Croiser les mythes, brouiller les pistes du réel et les transposer au cœur d’imaginaires multiples, bref  faire se perdre le spectateur dans un tourbillon narrato – musical: faisant bien plus qu’illustrer en musique les tribulatons de Don Quichotte,  le FD’A quartet va les accompagner, les mettre en relief pour leur donner le poids du réel.

portrait-920x510